samedi 22 juillet
plat complet
Recette végétarienne : la cuisine africaine à toutes les sauces !
2 votes | notez cette recette




 Description

La cuisine africaine est particulièrement riche et généreuse, synonyme de partage et de diversité. Le boeuf, le mouton ainsi que le poulet sont des viandes très présentes dans les recettes.

Mais pas seulement.

En effet, les fruits exotiques, le manioc, le mil ainsi que les épices sont très utilisés dans cette cuisine hors du commun.

En Occident, la cuisine africaine est synonyme de poulet, cependant, sachez qu’il est aussi possible pour les végétariens d’apprécier les délicieux mets de cette cuisine !

Actuellement, environ 3% de la population française a adopté un régime végétarien. Lors d’une interview de la présidente de l’Association des Végétariens de France (AVF), BFM estime qu’une très grande fraction de la population française est ‘flexitarienne’. C’est à dire que les gens choisissent consciemment de baisser leur consommation animale, tant pour des raisons de santé que des choix personnels.

La recrudescence des scandales des abattoirs, ainsi que la cause environnementale amène beaucoup de gens à reconsidérer leurs choix alimentaires.

Quelles différences entre le flexitarien, le végétarien, le végétalien et le végane ?

Il semblait important de clarifier les choses entre ces quatre notions. En effet il y a énormément de confusion.

Le flexitarien adopte un régime ‘omnivore’, il va manger de tout mais l’idée est de limiter la consommation de viande tout particulièrement.

Le végétarien ne consomme aucune chair animale. Pas de viande, pas de poisson, pas de crustacés ni d’insectes. Les produits laitiers ainsi que les oeufs sont tolérés.

Le végétalien lui, ne consommera que des aliments d’origine végétale. Toute les viandes, poissons, crustacés, insectes, oeufs et produits laitiers sont exclus de son assiette, jusqu’au miel.

Le végane va changer ses habitudes au delà de l’alimentaire. En effet, le mode vie change également, il ne consommera que des produits qui garantissent un respect de l’animal, comme les cosmétiques, le textile. C’est un choix conscient qui dépasse un simple régime alimentaire.

À titre d’exemples, de nombreuses célébrités, tous domaines confondus, ont adopté un régime végétarien ou végétalien. Leonardo Di Caprio est d’ailleurs aussi connu pour son engagement envers la planète, Ellen de Generes, ou encore Bill Clinton sont végétariens. Selon de nombreuses personnalités, ce changement de régime a une grande influence sur le corps mais également sur les facultés mentales, notamment de concentration. Le célèbre joueur de poker canadienDaniel Negreanu est devenu végétarien en 2006 après avoir pris conscience du régime alimentaire totalement malsain de nombreux de ses collègues. Il est aujourd’hui vegane et c’est d’ailleurs l’une des personnalités les plus engagées sur le sujet.

Le régime végétarien, contenant moins d’aliments difficiles à assimiler par l’organisme, augmenterait les facultés mentales et apporterait plus d’énergie, puisque celle-ci serait moins puisée lors du processus de digestion.

N’oubliez pas qu’avant d’adopter un nouveau régime alimentaire, il est préférable de consulter votre médecin ou un nutritionniste afin d’avoir un encadrement. Certains changements brutaux sont dangereux pour la santé.

Voici un exemple de recette africaine végétarienne : Le mafé, célèbre plat traditionnel Africain, est également faisable en version végétarienne !

Pour 4 personnes, il vous faudra :
75 grammes de protéines de soja (pour remplacer le poulet)
3 carottes
1 citron
1 demi chou chinois
2 oignons
90 grammes de beurre de cacahuète
1 gousse d’ail
3 cuillères à soupe de soja
1/2 boite de tomates concassées
1/2 litre de bouillon chaud
piment (selon les gouts)
sel et poivre
huile d’olive

- Jour 1
Pendant environ une demie heure, faites tremper les protéines de soja dans l’eau tiède. Ensuite, essorez-les pour faire ressortir au maximum l’eau qu’ils auront ingurgités.
Après cela, placez-les dans une marinade avec 3 cuillères à soupe de citron, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et 3 cuillères à soupe d’huile de soja. Laissez poser toute la nuit, au frais.

- Jour 2
Égouttez les protéines de soja et faites les revenir dans un peu d’huile afin de les dorer.
Faites revenir les oignons avec le piment dans la même marmite.
Ensuite, ajoutez l’ail ainsi que les tomates. À feu doux, laissez prendre environ 5 minutes.
Versez le bouillon, dans lequel il faut inclure le beurre de cacahuètes, le jus de la moitié d’un citron, le chou ainsi que les carottes. Mélanger, portez à ébullition, puis 15 minutes à feu très doux, afin que tous les aliments s’imprègnent des saveurs.
Lorsque la cuisson est bonne, ajoutez les protéines de soja et laissez mijoter environ 10 minutes supplémentaires. Adaptez l’assaisonnement et les épices (piment) selon vos goûts ainsi que ceux de vos convives.

Le mafé est excellent accompagné d’un riz pilaf.

Bon appétit !


Pour proposer une variante de cette recette, c'est ici.



 Vos commentaires




 
sélection de recettes

par plat  

par pays  

par produit  

recettes pour enfants
recettes diététiques
recettes de chefs
recettes de fête
recettes épicées
recettes exotiques

notre sélection
les mieux notées


recherche






 
 
               

© Afrik-cuisine.com - 2017