vendredi 22 septembre
cameroun - poissons - niveau moyen
Poisson braisé
Une recette en provenance du Cameroun

7 votes | notez cette recette




 Description

Une recette tirée du livre "Ma cuisine d’Afrique", textes et illustrations d’Isabelle Hartmann, Editions Réunion des Musées Nationaux, 2007.

Pour 4 personnes :

4 daurades moyennes ou une carpe
200 g tomates fraîches
1 branche de céleri
1 oignon
3 gousses d’ail
20 g gingembre
1 citron
1 bouquet de persil haché
1 piment doux vert
1 bouillon cube
3 c à s d’huile d’arachide
sel et poivre

Pour la vinaigrette : 6 c à s d’huile d’arachide 2 c à s de vinaigre 1 c à c de moutarde

Laver les daurades préalablement vidées.

Préparer une vinaigrette à laquelle on ajoute du sel, du poivron, le jus d’un citron, un cube de bouillon émietté.

Mettre le poisson dans un plat et le recouvrir avec la vinaigrette. Laisser mariner pendant 2 heures dans ce mélange en le retournant de temps en temps.

Hacher finement tous les ingrédients (la moitié du persil, le piment vert, l’oignon, l’ail, les tomates et le céleri) et les faire revenir à feu moyen dans une petite casserole avec une cuillère à soupe d’huile pendant 15 mn.

Retirer les daurades de la marinade et les saler, poivrer sur les deux faces, les enduire avec un peu d’huile sur chaque face.

Récupérer la marinade et hors du feu, l’ajouter dans la casserole aux ingrédients écrasés.

Faire cuire les daurades, chaque face pendant 20 mn environ, en badigeonnant les ingrédients régulièrement et abondamment avec le dos d’une fourchette.

Lorsqu’elles sont cuites (vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, la chair doit se détacher facilement), les mettre sur un plat et saupoudrer avec le reste du persil haché.

Un conseil : Pour les amateurs de sensations fortes, faire une "sauce piment" en accompagnement en moulinant deux petits piments rouges avec une gousse d’ail, une cuillère à soupe d’eau et un cube de bouillon. Mettre le mélange dans un petit pot de verre et recouvrir d’une cuillère à soupe d’huile. Le mélange peut se conserver ainsi plusieurs jours au frais. On peut servir ce plat avec du miondo (bâtons fins de pâte de manioc enrobés dans des feuilles de bananier). Pour moins d’odeur, faire cuire le poisson en papillotte (papier aluminium), dans un plat allant au four.

Acheter le livre





Pour proposer une variante de cette recette, c'est ici.



 Lire aussi

Poisson braisé à la Camerounaise



 Vos commentaires




 
sélection de recettes

par plat  

par pays  

par produit  

recettes pour enfants
recettes diététiques
recettes de chefs
recettes de fête
recettes épicées
recettes exotiques

notre sélection
les mieux notées


recherche






 
 
               

© Afrik-cuisine.com - 2017